Eva Kant

#résilience
#caractère
Année d'apparition: 1963
Artiste: Angela et Luciana Giussani

Femme belle et sophistiquée, Eva Kant fait sa première apparition dans la bande dessinée Diabolik, créée l’année précédente par les sœurs Angela et Luciana Giussani, le 3 mars 1963. Son nom de famille – hommage au philosophe Emmanuel Kant, objet d’étude de la jeune Angela – est celui d’un aristocrate, dont elle est la fille illégitime. Lady Kant tombe amoureuse du célèbre génie criminel, l’aide et l’accompagne dans ses vols et meurtres et, plus que sa petite amie, finit par représenter l’alter ego sensuel du Roi de la Terreur. Dans les premières histoires, Eva joue un rôle très subalterne à Diabolik. Elle arrive souvent à se désespérer d’avoir glissé dans une vie angoissée à laquelle, par amour, elle ne peut se soustraire. Dans un livre Diabolik, à cause de la désobéissance de sa compagne, il arrive presque à la tuer. Heureusement, il y repense parce que, avec le temps, les relations de couple et de ‘travail’ se stabilisent de plus en plus sur un rapport d’égalité parfaite – une nouveauté absolue par rapport à la quasi-totalité des partenariats qui apparaissent dans d’autres bandes dessinées.

Et s’il est vrai qu’Eva Kant devient la contrepartie idéale de Diabolik, en empruntant de lui de nombreux caractères fondamentaux, il en va de même pour lui, qui absorbe de la femme certains côtés de sa personnalité. Récemment, Eva s’est affranchie du rôle de pression (elle a gagné un logo et un titre), devenant témoin de campagnes sociales pour la défense des femmes et en même temps icône dans le monde de la publicité, de la mode et du cinéma.

eva_kant1

0

eva_kant6

0

eva_kant5

0

eva_kant3

0

eva_kant2

0

eva_kant4

0

 

 

 

Credits: Diabolik/Eva Kant © Astorina srl

Projet de:

avec la collaboration de:

Enti patrocinanti 2022:

Logo consiglio dei ministri
Logo consiglio dei ministri
Logo consiglio dei ministri
Logo inclusione donna

Media partner:

Logo Luce! Logo quotitiano nazionale